BASKET-BALL NM 2 : Valence-Condom n'est plus relégable

P1240276.JPG

Au terme d'un suspens énorme, le VCGB s'impose dans les dernières secondes face à Gardonne

Valence-Condom : 68

Gardonne : 67

LIEU : Valence (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 500 environ. ARBITRES Pierre Duffau et Pierre Serra. QUARTS TEMPS : 17-26, 20-17, 18-13, 13-11. MI-TEMPS : 37-43. VALENCE-CONDOM 21 tirs réussis sur 57 tentés dont 8 sur 28 à trois points. 18 sur 26 aux lancers francs. 27 fautes d’équipe. Joueurs sortis pour cinq fautes : Trépout(31e), Champie(32e). Les marqueurs : Bondron(10), Maggesi(8), Nasri(6), Gauthier(-), Trépout(3), Ménaspas(2), Ducor(-), Desbarats(28), Champie(2), Miette(9).

GARDONNE 20 tirs réussis sur 39 tentés dont 4 sur 14 à trois points. 23 sur 31 aux lancers francs. 28 fautes d’équipe. Joueur sorti pour cinq fautes : Senghor(37e). Les marqueurs : Kastratovic(10), Rabah(12), Adgnot(-), Firmin(13), Jerboui(-), Senghor(9), Stiti(2), A. Bass(1), Massoubre(2), H. Bass(18).

Pour bien apprécier à sa juste valeur l’exploit que vient de réaliser samedi soir Valence-Condom, il faut savoir que cette formation jouait sans son meneur titulaire, Julien Bataille, sans son arrière Hakim Naouri, mais avec l’ailier, Samir Nasri, blessé, l’intérieur Florian Champi malade, et enfin avec Florentin Gauthier à court de forme. Cela faisait beaucoup pour affronter une équipe de Garonne complète qui vient d’atomiser le troisième de la poule, Cognac. Alors dans ce contexte on comprend mieux l’explosion de joie des joueurs gersois et du public lorsque Yohan Desbarats dans les dernières secondes de jeu plante un tir primé suivi de deux lancers francs qui donnent la victoire pour un point au VCGB.

Dès l’entame de la rencontre Gardonne prend ses distances en insistant dans le jeu intérieur malgré une bonne défense locale qui grappille quelques ballons bien négociés offensivement par Bastien Maggési. Alexandre Miette, puis Lionel Trépout avec un trois points, et Bastien Maggesi sous le cercle des visiteurs permettent au VCGB de se maintenir à flot. D’ailleurs ils ne se noieront jamais malgré les coups de boutoirs de Thomas Massoubre, Philippe Senghor, et Hady Bass. Les locaux qui se serrent les coudes résistent alors que Damien Ménaspa est à la manœuvre montrant qu’on peut aussi compter sur lui, (24 à 37 à la 14e). Bastien Maggési prend alors le relai avec ce qu’il faut de tonicité pour dynamiser l’attaque gersoise qui aligne un 9 à 0 par Alexandre Miette, Fabien Bondron, et Bastien Maggési. La réaction des visiteurs n’est pas ce qu’on peut en attendre, la défense du VCGB étant toujours aussi performante. Mais Gardonne garde un léger avantage de 6 points à la mi-temps.

Même si la reprise est mal négociée par Valence-Condom qui subi un 6 à 0, le tir est vite rectifié avec un 8 à 0 aligné par Yohan Desbarats dont deux tirs primés, (45 à 49 à la 25e). Dès lors dans une rencontre un peu brouillon où pertes de ballons et maladresses aux tirs se succèdent dans les deux camps, Valence-Condom et Gardonne sont toujours au coude à coude mais avec des visiteurs menant toujours au score. Et à la 33e coup de froid sur le parquet, Samir Nasri sort sur blessure, et le VCGB perd un de ses shooteurs. Le capitaine, Alexandre Miette, relève la tête et donne l’exemple alors que Damien Ménaspa se montre précis tant en attaque qu’en défense mais c’est Gardonne qui contrôle la fin du match, (63 à 67 à 32 secondes de la fin du temps règlementaire). Le temps mort demandé à ce moment là par l’entraîneur gersois, Grégory Elorza, va s’avérer des plus bénéfiques pour la mise en place de la dernière chance. Sur la remise en jeu, Yohan Desbarats décalé en fond de touche au-delà de la ligne des 6,75 m reçoit le ballon et réussi son shoot à trois points, (66 à 67). Il reste 10 secondes à jouer, Gardonne perd les pédales et fait faute. Yohan Desbarats sans trembler fait frissonner le filet par deux fois, (68 à 67 à 8 secondes de la fin). Les visiteurs trop fébriles manquent leur ultime action. Et les arènes valenciennes sont en folie.

Déclaration

Grégory Elorza, entraîneur de Valence-Condom : « La consigne était de ne pas encaisser plus de 70 points, sur ce point nous avons réussi malgré un mauvais départ. Les joueurs ont le mérite de s’accrocher tout le long de la rencontre sans jamais baisser les bras. C’est la victoire qui me fait le plus de plaisir depuis que je suis ici, c’est énorme ».

P1240245.JPG
Florentin Gauthier au rebond.
P1240248.JPG
Loïc Ducor sur un tir à deux points.
P1240267.JPG
Une minute de repos pour Fabien Bondron et Yohan Desbarats.
P1240268.JPG
L'ultime consigne de Grégory Elorza pour faire basculer le match.
P1240277.JPG
La députée Gisèle Biémouret et le maire de Valence sur Baïse, Marie-Thérèse Broca-Lannaud, ont apprécie la victoire du VCGB.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles