CONDOM: CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 24 FEVRIER

5 Millions € pour la rénovation des promenades.

C'est un conseil municipal en deux parties qui s'est déroulé hier soir à la mairie de Condom. Le maire, Gérard DUBRAC, a ouvert par le débat d'orientations budgétaires. Il a souhaité renouveller, comme en 2015 la baisse de la fiscalité locale de 1%.Elle est réalisable grâce à la diminution des dépenses de fonctionnement ( énergie, assurances, entretien) et le transfert de compétences à la communauté de communes. Côté investissements, 2016 verra la concrétisation de certains projets comme: le terrain de football synthétique, rénovation de plusieurs voies publiques et l'aménagement du terrain de l'ancienne clinique Lannelongue, toiture de l'église Sainte Germaine, restauration de la cathédrale et du cloître, et de la  façade de l'hôtel Polignac, reconstruction-rénovation de la nouvelle gendarmerie sur son emplacement actuel, et, bien entendu, rénovation des allées De Gaulle. C'est ce dernier projet qui, comme on pouvait s'y attendre, constitua "le morceau de choix" de la deuxième partie du conseil. Devant des Condomois nombreux et attentifs, le maire a rappelé les différentes phases du projet et en particulier la mission de programmation menée par le cabinet EXIT PAYSAGISTES ASSOCIES et Guillaume CLEMENT qui présente cinq enjeux qu'il serait long et fastidieux de détailler ici. Ce dossier de programme d'aménagement est disponible en mairie. La suite, ce sera aux architectes de lui donner corps, en présentant les maquettes de leurs projets. Gérard DUBRAC a alors insisté sur le fait que ces maquettes seront un élément essentiel dans la large consultation populaire qu'il va mettre en place. Tous les Condomois(es) pourront donner leur avis et voir ces maquettes. Un site internet et une boîte mail dédiée seront également mises en place pour recueillir tous les avis. C'est Eric LANXADE, pour l'opposition, qui a pris le premier la parole pour déplorer l'absence de chiffrage de cette opération. En réponse, Gérard DUBRAC a avancé la somme de 5 millions €, en précisant bien que ce n'était qu'une estimation et que pour le financement, il fallait attendre les différents arbitrages et subventions. Puis ce fut au tour de Geneviève SABATHIER de prendre la parole pour exprimer ses critiques sur ce projet de rénovation reprenant en cela, en partie, les réserves  émises également par les associations hostiles au projet. Enfin, Jean François ROUSSE, pour l'opposition, a tenu un discours plus modéré, rappelant que la rénovation des promenades était au programme des deux listes en présence lors des dernières élections municipales, et, qu'en conséquence, il ne votera pas contre ce projet mais restera extrèmement vigilant quant à son déroulement et son financement. La délibération a donc été adoptée avec cinq voix contre. Les autres points à l'ordre du jour ont été adoptés sans discussion. 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles