Le Secret de la licorne ou l'Affaire Tournesol ?

Ernst DSCF0085.jpg

La liste est longue des albums de Tintin qui auraient pu servir à l'animation de l'atelier autour de la BD avec Serge Ernst

Deux jours en fin de semaine dernière, Serge Ernst a animé un atelier de pratique artistique pour enfants et adolescents intitulé, cette année : "La bande-dessinée autour d'Hergé". 

En s’appuyant sur les bandes dessinées de Tintin, les jeunes participants ont eu l'occasion de jouer les copistes méticuleux ou les interprètes audacieux, prêts à détourner les œuvres exposées. Sans réprimandes de l’auteur, bien évidemment. Et pour les autres, la possibilité de se mettre dans la peau d’un gagman en créant une illustration inédite en une image couleur.

Les conseils du pro

Serge Ernst était là pour les guider suivant leur choix et leur sensibilité.

En lien avec le festival d'Éauze, Serge Ernst était à Flaran, en cette fin juillet, pour animer, comme à plusieurs reprises déjà, des ateliers en rapport avec l'univers de la BD.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, mais qui est Serge Ernst ?

Serge Ernst, après un diplôme, puis un enseignement de dessin, gravure et illustration à l’Institut Saint-Luc (Liège), s’oriente, en 1975, vers la carrière d’auteur de BD grâce à D. Comès et F. Walthéry pour le journal Tintin (éd. du Lombard), avec, notamment, la série Clin D’œil (Prix Saint-Michel de l’Espoir en 1978).

En 1991, il intègre le journal Spirou (éd. Dupuis) avec les séries les Zappeurs (treize titres) et Zapping Génération (cinq titres), au style caustique.

Il crée, en 2011, avec Zidrou, Boule à Zéro (huit titres, éditions Bamboo), album classé parmi les vingt BD indispensables de l’été 2012, puis distingué par de nombreux prix : Livre en Tête, Festival de Chambéry et Littérature Jeunesse de Toulouse (2013)… et lance l’association "2000 BD", en 2012, qui offre des BD aux enfants malades dans plusieurs pays du monde.

Serge Ernst se consacre parallèlement à la co-organisation du Festival de la BD d’Éauze (Gers).

À ne pas manquer un prochain rendez-vous, à Flaran, dans le cadre des Douces heures estivales : une enquête à résoudre, Les Mystères de l’Abbaye.

Renseignements par téléphone au 05 62 28 00 80.

Tarif : 12 € pour les adultes, gratuit pour les enfants.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles