Le Conseil Municipal rejette le projet d’implantation d’une antenne Orange au Centre de secours.

Mairie de Saint Puy 2.JPG

Le schéma directeur d’aménagement durable des espaces publics du centre bourg, ça se précise

C’est sous la présidence du maire, Michel Labatut, que s’est tenue le 16 décembre la réunion du Conseil Municipal de Saint-Puy. Les dix délibérations qui étaient à l’ordre du jour ont été adoptées à l’unanimité.

Parmi les quatre propositions déposées pour être accompagné et assisté dans le montage du projet de rénovation de la salle des fêtes, le Conseil Municipal valide la proposition de l’agence Myra d’un montant de 15 675 € HT soit 18 810 € TTC.

Afin de sécuriser la circulation des piétons ont été acquises les parcelles AM 532 de 12 m2 pour le prix de 120 € et AM 531 de 10 m2 pour 100 €, celles-ci étant situées avenue de Lomagne.

Concernant les demandes de subventions portant sur le schéma directeur d’aménagement durable des espaces publics du centre bourg de Saint-Puy (Rempart du bourg ecclésial et espaces publics) est évalué à 35 156 € HT. Les subventions sollicitées : DETR 2021, 40 % soit 14 062 €, Conseil Régional,  15 % soit 5 273 €, Conseil Départemental,  10 % soit 3 515 €. Il sera déposé la demande d’inscription du projet au contrat de ruralité du PETR du Pays d’Armagnac.

 Suite à la restauration d’un montant de 3 974 € de la statuette Vierge à l’enfant, le Conseil Municipal accepte le don de l’Association des Amis de l’église Notre Dame de Saint-Puy d’un montant de 1 000 € et la subvention de la DRAC de 1 000 €, l’autofinancement de la commune sera de 1 974 €.

La dissolution du Comité des fêtes étant devenue effective, les fonds d’un montant de 9 903 € seront versés sur le compte de la commune en attendant la création d’une nouvelle association.

Dans le cadre d’un contrat d’accompagnement à l’emploi parcours emploi compétences CAE-PEC, il a été décidé de créer un poste d’Agent d’entretien des espaces et bâtiments publics. Le contrat d’accompagnement dans l’emploi établi à cet effet sera d’une durée initiale de 12 mois, renouvelable, dans la limite de 24 mois, la durée de travail est fixée à 20 heures par semaine.

En fin de séance « un vœu de soutien indéfectible » est émis pour la demande d’une IRM au centre hospitalier de Condom.

Au chapitre des questions diverses le Conseil Municipal rejette le projet d’implantation d’une antenne Orange au Centre de secours.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles