Masques COVID

02da6bac70_50166467_f2large.jpg

Une nouvelle idée de collection.

Un philatéliste, c’est un collectionneur de timbres postaux. Un appertophiliste, c’est un collectionneur d’ouvre-boites. Un cucurbitaciste recherche des étiquettes de melons. Le montgolfiérophile rassemble des montgolfières. Des collections plus ou moins encombrantes.

Un collectionneur de masques COVID sera-t-il détecté malade ?

Aujourd’hui le port du masque est rendu obligatoire dans biens des lieux, dans la rue de nombreuses agglomérations. Les publicitaires s’emparent du phénomène. Toutes équipes sportives ont leur masque avec leur logo comme les cyclistes sur le Tour de France, les équipes de F1 et celles d’autres sports. Les participants à des réunions politiques portent des masques au motif de leurs partis. Des marques de produits courants font leur promotion avec cet objet.

Porter un masque avec le dessin d’un petit cheval cabré pourrait entrainer un vol par arrachement. Voilà un délit qui n’est pas encore dans la loi.

En toutes circonstances, Protégez-vous et protégez les autres !

ur,mask_flatlay_front,product,600x600.jpg
02da6bac70_50166467_f2large.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles