Menu

Auch Football : « On a la foi, l’envie… on peut renverser des montagnes »

IMG_6069.JPG

Les Auscitains ont repris le chemin de l’entraînement lundi soir. Impatients de découvrir le niveau N3.

C’était déjà la rentrée des classes, lundi soir, pour les footballeurs auscitains. Montée en National 3 oblige, les vacances étaient donc plus courtes cette année. Et c’est avec une grosse envie dans les crampons que les joueurs de Gilles Garcia se sont retrouvés sur le terrain d’entraînement de la rive droite du Gers. Sur les trente-six convoqués, trente-deux étaient présents, les quatre autres ayant prévenu de leur retour plus tard.

Avec cette accession au niveau national et l’apparition au club d’une équipe U20, Auch Football a vraiment franchi un cap. Et ça se voit. Avec trois équipes seniors et une U20, ce sont 80 joueurs que le club a à sa disposition. Lundi, pour sa première séance de reprise, toute la « famille » était là : le coach Garcia bien sûr, accompagné de son fidèle adjoint Grégory Guiraud, les entraîneurs de l’équipe réserve, de l’équipe des U20, des gardiens… Bref, tous se sont replongés dans le bain ensemble, jusqu’au responsable vidéo qui est venu se présenter aux nouveaux.

Les nouveaux, justement : une douzaine de joueurs ont rejoint le groupe gersois, dont trois qui connaissent déjà le niveau N3 : Nathan Buisson (formé à Montpellier, en provenance d’Anglet) et les frères Degbo (Blagnac). Parmi ceux-ci, on note la venue de David Cantau, le gardien de l’AS Fleurance, qui n’est pas venu seul du club voisin qui a connu une saison cauchemardesque. Côté gardiens, Damien Graves est toujours présent malgré les sollicitations de différents clubs qui lui faisaient de l’œil. En provenance de Fleurance, le portier David Cantau est arrivé ; Thomas Fossé et le jeune prometteur Kylian Huret (U20) complète la liste des gardiens. Pour les autres postes, nous aurons l’occasion prochainement de le découvrir. Signalons la venue au club d’un préparateur physique. Il s’agit de Corentin Cazorla, formé au Toulouse FC.

Gilles Garcia qui n’a pas le diplôme pour pouvoir entraîner à ce niveau-là, sera tout de même sur le banc car, comme le prévoit le règlement, un entraîneur qui vient de faire monter son équipe en N3 a le droit de continuer à l’entraîner, même sans le diplôme requis.

Premier match amical : mercredi 24 juillet, à Auch, face à Colomiers.

Gilles Garcia : « Il me tarde de voir où on va se situer »

- Gilles Garcia, on peut voir pas mal de nouvelles têtes pour cette reprise…

- On a eu beaucoup de joueurs qui se sont présentés à nous. Donc il a fallut éplucher les CV, faire des journées de détection, et on en a retenu quelques uns. Et avec un recrutement ciblé, on rentre douze joueurs qui sont entre la I et la II. Il y a des jeunes dont certains étaient dans des centres de formation. Un était de Laval, un autre de Montpellier. Des jeunes de 19-20 ans qui arrivent plein d’envie et qui ont envie de rebondir et se sont dit « pourquoi pas Auch ?».

- Dans un mois, vous commencez le championnat. L’équipe sera prête ?

- Déjà ça fait bizarre de commencer un 15 juillet, c’est tôt. Mais le groupe est plein d’envie. On peut le voir, ce soir, pour la reprise. Les joueurs n’ont pris qu’une semaine de vacances pour pouvoir être prêts pour le début du championnat.

- L’objectif sera d’assurer le maintien assez vite ?

- Oui. On s’aperçoit que les clubs font des recrutements costauds. Notamment, j’ai que Agde a fait signer un joueur de Ligue 1 ; ça veut dire que les clubs sont armés. Nous, on l’est peut-être un peu moins. Mais on a la foi, l’envie ; et ça peut compenser beaucoup de choses. Et si on reste sur les mêmes valeurs que l’année dernière, je pense qu’on peut renverser des montagnes.

- En fin de saison dernière, vous disiez ne pas être sûr de rester à Auch par peur de manque de moyens et d’entrer dans une saison galère. Apparemment, vous avez pas mal discuté avec la Direction. Le club s’est vraiment donné les moyens de faire quelque chose à ce niveau ?

- Oui, clairement. La preuve, on a perdu que trois joueurs pour douze arrivées. Les dirigeants nous donnent les moyens de pouvoir avancer. Notamment le staff s’est étoffé. Il y aura les déplacements en car. Puis, c’est peut-être un détail, mais des ballons haut de gamme pour s’entraîner…

- Impatient de démarrer ?

- Il me tarde de voir ce que vont donner les matchs amicaux. Je suis partagé entre l’impatience d’attaquer, de voir ce qu’est ce niveau (N3), parce que je ne le connais pas, et ce n’est pas un détail, et de voir où on va se situer. Et il me tarde vraiment de voir sur les premières journées de championnat.

- Puis, pourquoi pas une belle aventure en Coupe de France comme l’an dernier ?

- On l’a tous en tête. Et on est frustré car on n’est pas passé loin de faire quelque chose de grand. Avec l’effectif qu’on a cette année, en terme de qualité et de quantité qui arrive, je pense qu’on aura un petit peu plus de profondeur que l’année dernière et ça pourra nous permettre de faire quelque chose de cohérent...

IMG_6118.JPG
L'envie de toucher du ballon pour tous les joueurs...
IMG_6080.JPG
Musculation ! Même si les vacances ont été courtes, il faut se remettre dans le bain.
IMG_6094.JPG
Gilles Garcia et son adjoint Grégory Guiraud.
IMG_6097.JPG
Trop dur de travailler les abdos...
IMG_6096.JPG
Auch Footbal a désormais un préparateur physique : Corentin Cazorla arrive du TFC.
IMG_6103.JPG
Le gardien David Cantau (au premier plan), qui jouait à Fleurance, est à la parade, sous le regard du jeune Kylian Huret, le portier de la nouvelle équipe U20.
IMG_6129.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles