Menu

Florilège d'ombres et de lumières à l'Office de Tourisme de la Gascogne Toulousaine

William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 002.JPG

Photo : William Massias donnant quelques explications à Angèle Thuilliez ( adjointe à la culture )

 

Autre exposition, autre expression visuelle, aujourd’hui on découvre l’univers  de William Massias. Devant ses œuvres, on réfléchit, on observe, on se pose, on contemple, on partage ses impressions..c’est un envol dans l’espace de l’image, un parcours qui attise la curiosité, les amateurs  flânent au gré de leurs émotions !

Son savoir-faire

Une trentaine de photos sont ainsi proposées sous le titre explicite « Photo-graphies ». William confie : «  ce n’est pas une exposition thématique mais ces photos ont été imaginées à travers un travail particulier. »

Se servant d’un papier photo spécial tramé William Turner ( un autre William ) l’un comme l’autre des artistes sensibles à la lumière..Ici, le photographe observe l’effet au niveau des couleurs, des ombres, des particularités. Il met en place un traitement pour ses photos faux-monochrome. Ainsi la photo est ensuite teintée en deux couleurs proches. Une couleur se charge d’affecter les parties claires alors que l’autre modifie les parties sombres.

Une sélection de photos est nécessaire pour la suite, aussi sur 50 photos dans sa banque d’images, il en a retenu 30.

Les thématiques sont diverses : arbres, paysages, nature des quatre saisons, objets, auto-portraits..Le sujet est le traitement, la modification, c’est là l’intérêt de l’exposition, au-delà de simples photos, William propose de petites œuvres d’art, qu’il a mijoté à sa sauce et qui provoquent la surprise, la considération, l’interrogation chez les gens. Malgré des thématiques disparates, on retrouve une uniformité lorsqu’on les observe.

C’est d’ailleurs là, l’intérêt de cette exposition, c’est ce travail qui le passionne, au-delà de proposer de simples photos.

Il précise que ce papier est proche de l’aquarelle, du papier à dessin, expliquant qu’il a renoué avec une façon de procéder lorsqu’il faisait de la photo argentique !

Sa personnalité

William est un passionné de l’art photographique, il se souvient que son premier salaire lui avait permis d’acheter son premier appareil photo, sa passion n’a jamais cessé depuis. Des photos noir et blanc, a suivi l’évolution de cet art en y appliquant toujours sa touche particulière. Il ne voit pas la photo comme un instantané, même si la prise de vue est instantanée, cela reste pour lui une matière première qu’il peut utiliser en interprétant l’image.

Il aime être acteur de sa passion. Sa particularité est de présenter de nombreuses photos en noir et blanc, car il se dit sensible aux ombres et lumières, aux dégradés de gris plutôt qu’à la couleur..Ses photos méritent le détour, elles poussent à l’admiration, la frontière entre la photographie et l’aquarelle est parfois très mince dans son expression. En fait c’est ce qui fait la beauté et la qualité de ses œuvres.

William appartient également au Club de Photos de Bérat, dans lequel se retrouve une trentaine d’adhérents. Aimant se promener sur des chemins au hasard des paysages, parfois y trouvant son inspiration, capturant des micros-paysages qu’il va ensuite élaborer dans son atelier, et petit à petit les ouvrages naissent ..les titres évocateurs de ses œuvres sont étonnants, il précise qu’il les a choisi seul sans l’aide de Martine que ce soit « Soleil rouge variation Sénor Sal », «  Duo déconcertant de force et de fragilité » «  Version animale de recyclage » «  Fragile transparence à la bougie » etc…

Le couple William et Martine vit du côté de Savères, tous deux des artistes à part entière, connus pour leur talent, l’un photographique et l’autre par de très beaux poèmes…

Lors du vernissage, William entouré d’élus,  Denis Pétrus ( Président de l’Office de Tourisme Gascogne Toulousaine) , Angèle Thuilliez ( adjointe à la culture) représentant également Françis Idrac (maire),  «  tous deux ont exprimé leurs sincères félicitations à l’artiste, ajoutant que cette lumière particulière provoque des effets magnifiques. Espérant que beaucoup de curieux viendront admirer son travail et qu’il remporte un vif succès ! »

Ensuite chacun s’est dirigé vers le pot de l’amitié, où Patricia avait préparé à leur intention, une belle présentation de petits fours alléchants…

 

L’exposition est visible jusqu’au 31 mars à l’Office du tourisme situé près du Lac de l’Isle-Jourdain.

Heures et jours d’ouverture :  du lundi au samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30

William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 001.JPG
Une de ses oeuvres s'intitulant "Version animale de recyclage"
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 005.JPG
Devant "Soleil rouge , variation Sénor Sal "
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 006.JPG
" Fragile transparence à la bougie"
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 008.JPG
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 011.JPG
Le photographe près de Denis Pétrus et Angèle Thuilliez
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 012.JPG
Une partie de l'assemblée
William Massias expose à l'OT de l'Isle-Jourdain 013.JPG
l'autre partie
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles