François Hollande a visité la ferme agroforestière du Conseil Départemental "parce qu'il y a ici des innovations qui sont pour l'agriculture des sources de progrès "

Puis il annonça que le ministre de l'Agriculture révèlera mardi dans les Landes de nouvelles mesures concernant l'indemnisation des agriculteurs victimes de la grippe aviaire

P1310154.JPG

Ce samedi 18 février, sur le coup de midi, le président François Hollande a rendu une visite éclair mais non dépourvue d’intérêts au Conseil Départemental du Gers, et plus particulièrement à sa ferme agroforestière de 65 ha. Il s’agissait pour le président de la découvrir concrètement en compagnie de Philippe Martin, des élus, et du préfet du Gers, et sur des explications d'Alain Canet, président de l'Association française d'agroforesterie. Lequel développa les bienfaits de « ce changement culturel de la culture des sols » en argumentant que « moins on travaille le sol et mieux il se porte, et pour cela il faut des arbres et un couvert végétal dans le but d’enrayer la grave crise agricole qui justement vient du sol ».

Après avoir arpenté sur une bonne longueur le terrain, François Hollande justifia sa venue dans le Gers à une semaine avant le Salon de l’agriculture « parce qu'il y  a ici des innovations qui sont pour l'agriculture des sources de progrès et, pour notre planète aussi, des garanties". Ce qui l’amena à évoquer que la France avait accueilli la Conférence sur le climat et assura que "Je ne permettrai à aucun grand pays, chacun le reconnaîtra, de mettre en cause cet accord (COB 21, NDLR), mais nous, Français et Européens, nous devons être à l'avant-garde par rapport à ce qu'exige cet accord sur le climat".

 Puis François Hollande ne pouvait pas conclure son discours sans aborder la grippe aviaire qui touche le département. "Je sais combien c'est douloureux, combien, pour un certain nombre d'exploitants, c'est une souffrance que d'être obligés de détruire leur cheptel. Il faut leur apporter tout de suite les garanties et les indemnisations indispensables et empêcher l'épizootie de se diffuser", révèlait le président. Et de dévoiler que le ministre de l'Agriculture se rendra dans les Landes mardi 21 février, où il annoncera de nouvelles mesures dont les indemnisations suite aux nouveaux abattages.

P1490818.JPG
Arrivée de l'avion présidentiel à l'aérodrome d'Auch.
P1490844.JPG
L'avion sur le tarmac.
P1310135.JPG
La parcelle plantée d'arbres et de son couvert végétal.
P1310154.JPG
Les officiels à l'écoute des explications d'Alain Canet.
P1310159.JPG
Le groupe des officiels en plein milieu de la propriété.
P1310166.JPG
Le président François Hollande lors de son discours.
P1310137.JPG
Alain Canet a été très sollicité par les médias.

Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu