Menu

Soirée sur l'homophobie, drames et thriller mercredi soir

Capture d’écran 2021-05-09 190349.jpg

Soirée sur l’homophobie, policier, drame et thriller à vous proposer pour votre soirée de mercredi.

Dans le cadre d’une soirée consacrée à l’homophobie, France 2 programme à 21 h 05 Baisers cachés, un téléfilm avec Patrick Timsit, Barbara Schulz.

Parce qu’il a embrassé un garçon, Nathan subit un déferlement d’insultes et de violence dans son lycée…

Si ce téléfilm n’évite pas les clichés, il a le mérite de dénoncer l’homophobie.

Bande annonce Baisers cachés

A 22 h 40, c’est un film d’Anne Fontaine, Marvin ou la belle éducation avec Isabelle Huppert.

Marvin a quitté son village des Vosges où il a vécu une enfance sans amour, ses parents ne l’ayant jamais soutenu ni protégé des brimades subies à cause de sa différence.

La principale du collège, sa bouée de sauvetage, l’incite à s’inscrire à un cours de théâtre…

Un beau conte moral adapté librement d’un ouvrage d’Edouard Louis.

Bande annonce Marvin ou la belle éducation

Pour finir la soirée, un documentaire Footballeur et homosexuel : au coeur du tabou (2019)

Sur Arte, à 21 h, La chute de l’empire américain de Denys Arcand.

Après Le déclin américain et Les Invasions barbares, Denys Arcand revient pour clore sa trilogie avec un réjouissant film d’arnaque sur l’argent sale.

Une association de malfaiteurs méchante et émouvante…

Bande annonce La chute de l’empire américain

Un classique sur C8 à 21 h 15 Rocco et ses frères de Luchino Visconti avec Alain Delon et Annie Girardot.

A la fin des années 50. Une famille pauvre d’Italie du Sud vient s’installer à Milan dans l’espoir d’y trouver du travail, une nouvelle vie qui va se révéler dramatique pour ses membres.

Un grand film qui met l’art au service du prolétariat. Delon magnifique…

Bande annonce Rocco et ses frères

Enfin, un thriller sur Canal Plus à 21 h 10 Antebellum (2020)

Un film sorti en 2020 qui fait écho aux tensions raciales dans l’Amérique de Trump

Une sociologue réputée se retrouve projetée au XIXème siècle dans un champ de coton à une époque où les Noirs étaient réduits à l’esclavage. Elle s’y retrouve prisonnière, subissant les mêmes brimades que les autres…

Un scénario machiavélique, une dénonciation du racisme anti-noir qui perdure

Bande annonce Antebellum

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles