Des trains à batteries rechargeables pour remplacer le diesel.

train hydrogene.JPG

La région lève un nouveau pari

Les trains du futur

Déjà engagée dans la démarche d'expérimentation de train à hydrogène, la Région poursuit sa prospective en faveur d'un réseau ferroviaire le plus écologique possible. La présidente, Carole Delga, a soumis au vote des élus réunis en commission permanente, ce vendredi 7 février, le protocole d'accord pour la réalisation d'une expérimentation de rames de train à batteries rechargeables pour remplacer son matériel diesel.

La Région Occitanie envisage toutes les possibilités permettant de limiter l'empreinte écologique du transport et signera ainsi avec SNCF et Bombardier un accord d'expérimentation de trains à batteries rechargeables par caténaire en gare. Cette solution est une alternative à la traction diesel pour tous les tronçons qui ne sont pas électrifiés, dont le nombre est important notamment sur les lignes de desserte fine.

Ce choix implique d'adapter le matériel roulant existant (rames BGC), afin de remplacer le moteur diesel par une batterie rechargeable. Moins polluant et tout aussi efficace, cela permettrait, si l'expérimentation est fructueuse, d'adapter les vingt-sept rames que possède la Région Occitanie.

Après une phase d'étude et de construction des premières rames pilotes en 2021, l'expérimentation devrait débuter en 2022, pour une mise en service à l'horizon 2023. L'objectif des régions et de SNCF est de sortir complètement de la motorisation diesel d'ici 2035.

« Répondre à la crise climatique que nous connaissons aujourd'hui doit être notre priorité. Les catastrophes naturelles qui se succèdent, ont des conséquences humaines et matérielles trop lourdes pour que nous continuions à fermer les yeux et à poursuivre selon nos anciens modèles. Il n'y a pas de fatalité, les solutions se profilent. C'est la raison pour laquelle, avec Jean-Luc Gibelin, vice-président en charge des mobilités, et les Régions partenaires, nous explorons toutes les possibilités de rendre le train encore moins polluant. Il s'agit là du mode de transports le plus écologique. À nous de le renforcer et de donner aux habitants les moyens de le préférer aux modes de transports individuels. Extension des dessertes fines du territoire, tarification attractive comprenant notamment la prime fidélité octroyant, chaque année, un mois de gratuité aux abonnés, augmentation de la cadence de passage des trains, autant d'offres que nous proposons aux habitants de l'Occitanie pour développer leur usage du train. Et cela fonctionne, puisque en quinze ans, l'augmentation de la fréquentation est de 70 % ! Notre engagement est total pour préserver notre planète et offrir à chacun un avenir de qualité. », a déclaré Carole Delga lors de la commission permanente.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles