Partage par mail de l'article: Une bombe à retardement pour le Pôle Santé du Bas-Armagnac mais pas d'avantages financiers pour les partants