Partage par mail de l'article: "Le système ne nous convenait plus, nous voulions retrouver la proximité du patient pour prendre le temps de mieux le soigner et l’écouter", révèlent-elles.