Condom : Et voici l'été, et voici les Vespérales et ses mardis musicaux.

Programme du 25 juillet

orgue condom.jpg

Et voici l'été, et voici les Vespérales et ses mardi musicaux. Un rendez vous devenu un classique au programme des amis de l'orgue. Les concerts instrumentaux et vocaux en libre participation débuteront à 18 heures  Le partenariat entre la municipalité et l’office de tourisme qui assurera la visite de la cathédrale à l’issue des concerts, s’étend aussi avec les Amis du Pradau dont les conférences précéderont les Vespérales. L'association, avec son président Gabriel Roujot de Boubée, assisté de l'inlassable Claude Descudé, n'a de cesse de mettre en valeur l'orgue construit par Auguste Phébade en 1838, après d'important travaux ce joyaux est entretenu aujourd'hui par Bernard Raupp, facteur d'orgue mirandais, qui assure également les accords liturgiques et les concerts.

Mardi 25 juillet :    Cyril Latour Trompette - Greg Aguilar Orgue

  Cyril Latour commence la trompette à l’âge de huit ans à l’école de Musique de Valence sur Baïse. Pris de passion pour cet instrument, il rentre au Conservatoire de Toulouse en 2004 dans la classe de Jean-Pierre Canihac. Il obtient un Prix de trompette classique en 2012. Il décide ensuite de se consacrer au Jazz et rentre au Conservatoire de Montauban dans la classe de David Haudrechy et il obtient un DEM Jazz. Parallèlement, il prend de cours avec Nicolas Gardel.

Actuellement il enseigne la Trompette à l’école Music’Hall à Toulouse. Il est également membre de plusieurs formations toulousaines dont les Roger’s, Masco, Initiative « H » et le Big Band Garonne anciennement  Big Band 31.  

Greg Aguilar

C’est en 2000 que le jeune homme âgé de 19 ans obtient le prix de piano jazz au Conservatoire de Montauban. Il pratique ensuite l’écriture et l’arrangement à l’Université de Toulouse (Deug de Musicologie). Après un an de formation auprès de Benoît Sourisse, Antoine Hervé, Emmanuel Bex, Pierre de Bethmann, Dimitri Naîditch… il sort diplômé en 2003 du Centre des Musiques Didier Lockwood (Paris).

Il enseigne successivement le piano jazz depuis 2001 dans diverses écoles dont le Conservatoire d’Albi, le Conservatoire de Montauban, la Faculté de Toulouse Jean Jaurès. Sa vie professionnelle musicale commence dès 1999 avec de nombreuses formations  jazz allant du solo au Big Band. Influencé et passionné par Jimmy Smith, Joey Defrancesco, Larry Goldings et Lonnie Smith, il joue l’orgue B3 façon « jazz » dans plusieurs formules typiques de cette instrumentation ( Sweet Popa en hommage à Lou Donaldson, Train Bleu Trio, Bernard Lara Trio, Matthieu Royer Trio M’organ).

Au programme : -  Saint James Infirmary  Chanson folklorique traditionnelle origine inconnue  – Someday my prince will come Franck Churchill -  Billie’s bounce Charlie Parker - Total Praise           Richard Smallwood - The old man from the old country Nat Adderly/ Curtis R.Lewis - Go down Moses Negro Spriritual popularisé par Paul Robeson - What a wonderful world Bob Thiele et George David Weiss -  Happy day Gospel popularisé par The Edwins Hawkins Singers 


Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu