Chambas : dessiner, peindre…50 ans

Vic-Fezensac s'apprête à accueillir l'enfant du pays pour une vaste exposition d'une tournée itinérante

Capture d’écran (42).png

A l’occasion des cinquante ans de carrière du peintre Jean-Paul Chambas, la Galerie Fabrice Galvani organise une rétrospective nationale itinérante, sous la forme d’expositions clé en main.

Présentée cet hiver à Toulouse, la sélection d’estampes, dessins et peintures du peintre gersois a rejoint le Lycée Bossuet et l’Espace Saint-Michel de Condom en février-mars dernier.

La ville de naissance de l’artiste s’apprête à accueillir dès le 1er juin la plus vaste exposition de cette tournée : quatre lieux distincts à Vic-Fezensac (Gers) ont été choisis pour offrir aux visiteurs un parcours en hommage à l’enfant du pays. La Galerie des Arènes (puis la maison du Club Taurin Vicois après la Pentecôte), la Mairie et la Maison Bleue seront ouvertes au public à cet effet.

La période d’exposition s’étend du 1er juin au 31 juillet 2017, s’ouvrant en parallèle avec la Feria et se terminant avec le Festival Tempo Latino.

L’évènement est co-organisé par la Mairie, l’association Humanisme en Fezensac, la Communauté des Communes d’Artagnan en Fezensac, le Club Taurin Vicois et la Maison Bleue.

Des oeuvres de l’artiste seront également visibles à Auch au cours de l’été, sur les murs du café-spectacle Le Salon.

Un temps proche de la Figuration Narrative, de la Nouvelle Figuration et des Nouveaux Réalistes, puis de courants artistiques variés sur une trentaine d’années, il se revendique de l’avant-garde du terroir, tout en ayant travaillé avec les plus grandes institutions à Paris, Mexico ou Sydney, et collaboré avec les plus grands noms du théâtre, de la littérature et de la musique.

De la FIAC, où il a exposé à six reprises, en passant par la création de décors pour le Festival d’Avignon, la Comédie Française ou l’Opéra de Paris-Bastille, il a su imposer son fort tempérament, son goût pour la corrida et son acharnement pour la peinture.

Pour ce même événement, trois lithographies de Jean-Paul Chambas, limitées chacune à 120 exemplaires, ont été réalisées dans une imprimerie d’art d’exception : l’atelier IDEM Paris.

Elles représentent les légendes du rock des années 1970, réinterprétées par l’artiste : Lou Reed, Jim Morrison, et David Bowie.

Ces éditions limitées nous rappellent l’importance du portrait dans l’oeuvre de Jean-Paul Chambas.

A l’occasion de cette rétrospective, le livre Chambas, Au-delà de la peinture est coédité par la Galerie Fabrice Galvani et les Editions de Paris. Comprenant 228 pages et 200 illustrations, parmi lesquelles des estampes, dessins et peintures de 1966 à 2016, des textes d’Edouard Baer, acteur réalisateur, de Gérard Xuriguera, critique d’art, et d’Yves Harté, reporter journaliste, il est disponible à la Galerie Fabrice Galvani et en librairie.

Capture d’écran (43).png
Couverture du livre Chambas
Capture d’écran (44).png
Lou Reed, Jim Morrison et David Bowie vus par l'artiste

Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu