Nogaro - Hommage à Claude Nougaro

« L’homme aux semelles de swing »

DR  Claude Nougaro Image 13 (1) Photo Claude Delorme.jpg

Le Centre social et culturel le Clan présente, avec le soutien de la municipalité de Nogaro, une Journée hommage à l’artiste Claude Nougaro, né en 1929 et mort en 2004. Ce sera le samedi 20 mai. Laurence Sasso, du Clan, nous en dit plus.

Au programme : des expositions, des textes, l’intervention de chorales, un concert et un spectacle. Les différentes manifestations présentées visent à montrer les multiples facettes de cet artiste, poète, chanteur engagé, dont le répertoire, imprégné des musiques du monde, chante la diversité, le mélange, la tolérance, l'homme universel. 

Le Clan s'est entouré de la richesse de différents acteurs du territoire (écoles, centres de loisirs, chorales, musiciens, ainsi que l'auteure Chantal Armagnac) afin de créer des rencontres artistiques et intergénérationnelles. Pour illustrer la vie et l'œuvre de l'homme aux multiples talents, 4 expositions dans différents lieux (dont une présentant des dessins originaux de Claude Nougaro) ; mais aussi des concerts, des textes réalisés lors des ateliers avec Chantal Armagnac, exposés et lus par les élèves des établissements scolaires.

Pour clôturer cette journée déjà riche, il est proposé, à 21 heures au cinéma-théâtre, le spectacle « L'homme aux semelles de swing » par Christian Laborde.

Programme détaillé

Nogaro aux couleurs de Nougaro se fera en plusieurs temps.

Du 15 au 24 mai 4 expositions sur la vie et l’œuvre de l'artiste (entrée libre) :

  • dans le hall du cinéma : textes par les élèves des écoles et des collèges du département (textes réalisés lors des ateliers d’écriture animés par Chantal Armagnac),
  • au CDI de la cité scolaire de Nogaro : «Nougaro des villes, Nougarat des champs» ; Claude Nougaro aimait la ville, elle a beaucoup inspiré son œuvre, mais à partir de 1995, cette inspiration évolue, il a subi une opération du cœur, a acheté une petite maison dans l'Aude et découvre la nature,
  • dans les locaux du CLAN (23 avenue de Daniate) : «Nougaro, le parcours d’un cœur battant» ; le fil conducteur des panneaux présentés, c’est la diversité, voire le métissage ; tout au long de sa carrière, Nougaro, fort de l’héritage parental, explore divers domaines artistiques, la musique (surtout Sa Majesté le Jazz), la chanson, la danse, la mise en scène, le cinéma, les arts plastiques etc. ; à chacun de ces domaines est consacré un panneau,
  • dans la salle du conseil de la mairie de Nogaro, une exposition regroupant 20 dessins originaux de Claude Nougaro.

Pendant cette période, la bibliothèque de Nogaro proposera une sélection d'ouvrages sur l'artiste, des DVD et CD, ainsi que des textes de l’atelier d'écritur

Heures d’ouverture :

  • mercredi : 9 h 30-12 h 30 / 14 heures-17 h 30 -
  • vendredi : 16 à 19 heures - samedi : 9  h 30 – 12 h 30.

Samedi 15 heures à la salle d'animation de Nogaro :

  • Concert du répertoire de Claude Nougaro (entrée en libre participation) :
  • chorale adulte Folgaritmo (du Houga) dirigée par Jean-Jacques Bigot,
  • chorales des écoles de Nogaro et du Houga avec les classes d’Isabelle Gallato, Claire Schmidt, Katia Chéreau et Élodie Bernard, plus la chorale des Loustics du Clan, accompagnées par Nam Tran,
  • slam par un groupe d’élèves du Collège de Nogaro,
  • concert de Nam’s Group,
  • Goûter.

21 heures : spectacle «L'homme aux semelles de swing» au théâtre de Nogaro

« L'homme aux semelles de swing », un spectacle conçu comme une vibrante évocation de Claude Nougaro, par Christian Laborde. C’est une geste nougarienne pleine d’admiration, de fougue et de virtuosité.

Chroniqueur légendaire du Tour de France, Christian Laborde est aussi et surtout poète, romancier, pamphlétaire, auteur de L’Os de Dionysos, roman culte, censuré, en 1987, pour « trouble illicite, pornographie, paganisme, lubricité, abus de mots baroques, incitation au désordre et à la moquerie ». Un CV qui en dit plus long qu’une lettre de recommandation.

« Frère de race mentale » de Claude Nougaro

Christian Laborde a consacré plusieurs ouvrages à Claude Nougaro auquel le lient 30 ans d’amitié. Qui mieux que Laborde, « écrivain percussionniste et succulent conteur », pouvait faire revivre, sur scène, l’aventure artistique de Claude Nougaro ? Sur scène Laborde est seul à porter le verbe nougarien. À ses côtés, Bernard Ariu glisse les notes de son accordéon sous les pas de ses souvenirs, de leurs patrouilles enivrées à la stupeur des beautés qu’il faut chanter. Il raconte et dit. Il raconte la vie de Claude et dit les textes de Nougaro. Les souvenirs parfois poignants, les anecdotes savoureuses et pleines de sens accompagnent, éclairent les textes que Laborde dit, armé de sa seule bouche. « Une partie de la bouche se nomme le palais, donc la noblesse est dans la bouche », aime rappeler Laborde qui, d’Uzeste à Deauville et d’Avignon à Toulouse, continue de faire entendre et sonner les mots si chauds de Claude Nougaro. Avec un accent de ruisseau qui cascaderait les Pyrénées bruyamment, il dira Nougaro et racontera Claude avec la musique d’un cœur bien accroché.

Comme le dit Hélène Nougaro, « Claude par Christian, c’est un poète raconté par un autre poète.»

Tarif plein : 15 euros - adhérents : 12 euros - étudiants, demandeurs d’emploi 8 euros ; gratuit pour les moins de 18 ans : groupe : 10 euros.

Renseignements et réservations : Clan (05 62 69 02 20) - Office de tourisme de Nogaro (05 62 09 13 30.

N.B. La photo de Claude Nougaro en haut de page est de Claude Delorme.

DR Christian Laborde 2bis 20160601_215346.jpg
Christian Laborde en scène - Photo Christian Laborde
DR  Christian Laborde 1bis 20160601_214655.jpg
Christian Laborde en scène - Photo Christian Laborde
Affiche de la journée du 200517.jpg
Affiche de l'hommage à Claude Nougaro

Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu