Lutte contre la drogue au volant : Nouvelles solutions

De nouveaux kits salivaires, plus rapides et plus efficaces arrivent

test salivaire.JPG

Dans les prochaines semaines, gendarmes et policiers vont recevoir les nouveaux kits de tests salivaires.  Ces kits permettront aux forces de l’ordre de contrôler plus rapidement si un conducteur conduit sous l’empire du cannabis, de cocaïne, d’opiacés, d’ecstasy ou d’amphétamines. Ces kits salivaires, permettront surtout de confirmer sur place un premier test positif sans passer par la case hopital.

En 2015, 23 % des tués sur les routes l’ont été dans un accident impliquant un conducteur ayant consommé un produit stupéfiant. Ces nouveaux équipements devraient faire grimper le nombre de contrôles. Actuellement les autorités réalisent, chaque année, en moyenne 100 000 contrôles de stupéfiant contre près de 11 millions de tests d’alcoolémie. La France semble pourtant avoir un réel problème avec la consommation de stupéfiants au volant. En 2015, 58 247 délits pour usage de stupéfiants ont été constatés sur les 118 476 dépistages réalisés.

Conduire après avoir consommé de la drogue est passible de deux ans de prison, d’un retrait de six points du permis de conduire et d’une amende de 4 500 euros en cas d'accident responsable ces peines sont démultipliées..


Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu