Département du Gers- Lutter contre la désertification médicale

Journée de découverte du Gers par les internes en médecine

1-groupe-internes-25032017.jpg

Dans le cadre de la lutte contre la désertification médicale, le Département du Gers œuvre sur plusieurs volets : financement participatif aux maisons de santé pluridisciplinaires, actions fédératrices et coordonnées favorisant la venue de médecins, et un troisième axe plus orienté vers l’accueil des internes en médecine sur le territoire gersois. Le Conseil départemental, sur proposition de Philippe Martin, a voté une aide forfaitaire de 500 € par interne en stage afin de les inciter à venir dans le Gers et à découvrir notre territoire et peut-être de s’y installer, à l’issue de leurs études. Des offres d’hébergement à tarifs préférentiels ont également été proposées aux futurs médecins, suite à la demande du Conseil départemental de l’Ordre, et grâce à l’implication de plusieurs logeurs sensibilisés à la démarche dont certaines communes ou intercommunalités qui réservent des logements à ces jeunes internes ou aux médecins remplaçants.

Et enfin, l’envie de s’installer sur un département passe aussi par le hasard des rencontres. Rencontre entre des hommes et des lieux, entre des personnes, entre des passions … Une journée de découverte du Gers a été organisée samedi 25 mars 2017 par le Département avec la participation du Collège départemental des généralistes enseignants en la personne du Docteur Catherine Cancio. Départ en car dès 9 heures pour une visite guidée du Domaine de Herrebouc à Saint-Jean-Poutge, propriété de Carine Fitte secondée par Hélène Archidec, toutes deux passionnées de la vie, du bio, du Gers, visant l’excellence dans le respect du produit et du terroir ; et bien entendu du consommateur. Un apéritif-dégustation de vins avec alliance de fromages bio et de production locale a terminé de belle manière cette rencontre entre nos jeunes internes, Gersois d’un jour et ces agricultrices, Gersoises de cœur et d’adoption.

Pour le dessert, direction l’atelier « La croustade mirandaise » où Sylvie et Serge Vidou ont façonné devant nos futurs médecins une croustade aux pommes et à l’armagnac, moment technique très commenté, suivi par une dégustation très appréciée.

Et enfin, vers 16 heures, la douzaine de jeunes internes, toujours accompagnée du docteur Catherine Cancio et de la chargée de mission du département, Marie-Neige Passarieu est arrivée à Mangausy pour une visite guidée et une dégustation de porc noir de Bigorre chez Pierre et Julie Grau, agriculteurs-artisans passionnés, travaillant dans le respect d’un territoire qu’ils aiment et d’animaux qu’ils élèvent en plein air dans le Gers, sur 15 hectares de prairies vallonnées et forêts de chênes. Leurs porcs noirs figurent sur les cartes des plus beaux restaurants de France et les Chefs viennent préalablement les choisir sur pied, dans l’exigence maximale de la traçabilité et de la qualité.

Les jeunes internes se sont montrés enchantés de ce périple, de ces rencontres et une table ronde rapide a permis de constater que plusieurs d’entre eux seront de nouveau présents au prochain semestre. Cette journée a montré que nombre de femmes et d’hommes travaillant sur et avec ce territoire, sont très fiers de leurs productions, bonifient sensiblement l’image du Gers associé de plus en plus à la qualité et à l’excellence, dans le respect de la démarche et du consommateur. Ce sont tous des passionnés, Gersois de cœur ou de naissance.

« Futurs médecins, Dites 32 ! » : le Département s’engage pour vous donner l’envie du Gers. Et les Gersois aussi ! Nous les avons rencontrés …

Département du Gers / Cabinet du Président / MNP / 27.03.2017


 

 


 


Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu